Grimaldi2

 

Anne Fahy 

Harmonisation 
et entretien de clavecin

tools website 007

C’est en 1975 que Anne Fahy attrape le virus du clavecin, en débutant avec les cours d’Antoine Geoffroy-Dechaume au Conservatoire de Lille. En 1976 elle a la chance de faire un stage de neuf mois dans l’atelier de Rémy Gug à Strasbourg, suivi de trois ans d’études à Londres sous la supervision de David Law  et Andrew Garrett.

En 1980, Anne Fahy et Ian Tucker installent leur atelier à Mistley (Essex, Royaume-Uni), construisant sur commande clavecins et autres instruments à corde pincée. A l’exception des cordes, chaque pièce est confectionnée à l’atelier à partir de matériaux soigneusement sélectionnés et historiquement corrects.
La construction de la carcasse, le piétement, la table d’harmonie, les chevalets et le barrage est assurée par Ian Tucker, ainsi que les articles en acier ou laiton tels que les charnières, chevilles d’accord et leviers de registration. Ian se charge également de la décoration extérieure, et de sculpter les blocs de bois destinés à l’impression des papiers décoratifs caractéristiques du style flamand.
De son côté, Anne se spécialise dans la facture des éléments de la mécanique, dans le style approprié de chaque instrument : les claviers, sautereaux et registres. Elle calcule le plan de cordage, positionne les cordes, place les pointes et corde les instruments, avant de régler la mécanique et faire l’harmonisation. La décoration des tables d’harmonie est effectuée par Anne, en tempéra et pigments en poudre, avec arabesques et fleurs de style flamand ou français.

Au début de leur carrière, Anne Fahy and Ian Tucker ont le privilège d’avoir accès à la collection de Michael Thomas, et en mesurer et photographier les instruments. C’est un enseignement précieux, à partir des instruments anciens eux-mêmes : leurs constructions, aventures et mésaventures, restaurations et ravalements, au cours des siècles. Anne Fahy et Ian Tucker construisent des reproductions de ces instruments charismatiques, en particulier le Sébastien Garnier 1747 (maintenant dans une collection privée en Belgique), le Ruckers 1636 ravalé par Hemsch en 1763 et l’anonyme anglais de 1623 (tous deux maintenant dans la collection Cobbe.
Anne and Ian doivent également beaucoup aux échanges avec de nombreux collègues, en particulier Jean Maurer, restaurateur de clavecin et piano ancien, et Clifford West, harmonisateur et accordeur de clavecin.
Les instruments construits par Anne Fahy and Ian Tucker sont régulièrement utilisés en concerts et enregistrements.

Maintenant établie dans les Pyrénées Atlantiques, Anne Fahy propose un service d’entretien de clavecin au domicile du musicien. La prestation varie entre une petite révision annuelle, une réharmonisation partielle ou complète en plume ou en Delrin, ou une remise en état de l'ensemble de la mécanique, des réglages et de l’harmonisation.
Anne travaille localement, et organise des tournées régionales en France et au Royaume-Uni.

 LinkedInLogo